Les particularités et types de savon

Il existe différents types de savon. Généralement on les distingue selon leur provenance, leur usage et leur composition. Par exemple on note :

  •       les savons durs composés de soude avec des huiles et des graisses contenant beaucoup d'acides gras saturés.
  •       les savons mous fabriqués à partir de potasse avec de l'huile de linette, de l'huile de graine de coton ou des huiles de poissons.
  •       le savon blanc qui est un savon de toilette de luxe et qui est fabriqué à partir de potasse et d'huile de premier choix. Il est traditionnellement fabriqué en Suisse.
  •       le savon de Marseille synthétisé à partir de 72 % d'acides gras et 28 % d'eau.
  •       la savonnette fabriqué à partir de copeaux de savon de Marseille avec du beurre de karité
  •       la crème à raser fabriquée à partir du savon à barbe c'est à dire un savon qui contient des stéarates de potassium ou de sodium avec de l'huile de coprah.
  • Le savon d'Alep connu pour ses vertus sur les dermatoses telles que le psoriasis

Les savons sont généralement dénommés selon les critères présentés ci-dessus mais aussi plus scientifiquement par l'acide gras utilisé pour leur fabrication. Ainsi, par exemple, en réalisant un savon à l'aide d'acide stéarique, le savon formé sera nommé Stéarate de sodium (ou potassium si on utilise comme second réactif la potasse). Nous pouvons voir les noms principaux des molécules de savon dans le tableau suivant :

 

Le savon est donc l'espèce chimique R-COONa dont le radical R est constitué par une longue chaine hydrocarbonée (reste de la molécule). Dans l'ion carboxylate R-COO- , la longue chaine hydrocarbonée est hydrophobe. En effet cet enchainement d'atomes d'hydrogènes et de carbones tend à éviter le contact avec les molécules d'eau. On dit aussi que cette chaine est lipophile (vient du grec lipos qui veut dire matière grasse et philos qui veut dire ami ) et constitue la queue de la molécule de savon. Cette queue présente une grande affinité pour les solvants organiques et les graisses car ceux-ci possèdent de nombreuses liaisons apolaires. Tandis que le groupe d'atomes COO- de l'ion carboxylate est hydrophile car celui-ci possède une charge négative et de nombreux doublets non liants qui forme alors une partie polaire. En effet ce groupement moléculaire a des affinités pour l'eau et les solvants polaires et forme ainsi la tête de la molécule. La molécule de savon, présentant une partie hydrophobe et une autre hydrophile, est dite amphiphile.

Son caractère amphiphile (ou amphipathique) explique les différentes propriétés du savon :

  •     le mélange du savon avec de l'eau permet de faire des bulles, caractéristique principale de celui-ci.
  •     le savon est un agent de nettoyage très utile, dont nous verrons plus en détail le principe.
  •     le savon stabilise les émulsions dans les mélanges d'eau et d'huile. L'ion carboxylate ayant sa partie hydrophobe qui interagie avec les molécules organiques et sa partie hydrophile qui interagie avec les molécules d'eau, ils peuvent ainsi empêcher la séparation en une phase grasse et une phase aqueuse.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site