L'industrie du savon

 

Le savon a été inventé il y a des milliers d'année et sa méthode de fabrication a beaucoup changé à l'aide des nombreuses recherches réalisées par différents savants. Il a connu un essor exceptionnel au XIXème siècle. En effet, sa fabrication se fait de plus en plus intensive, notamment grâce à la révolution industrielle et à cette prise de conscience de l'importance de l'hygiène. Le nombre important de machines et le travail à la chaîne permettent une fabrication plus rapide, moins coûteuse et finalement plus "quantitative" du savon. Par exemple la production de savon, à cette époque, en France augmente considérablement. Son utilisation, plus importante au XIXème siècle, est aussi due à une réduction de la taxe sur le savon mise en place en 1833. Son accès devient possible pour les paysans et les basses classes sociales. Puis la qualité du savon s'améliore avec la découverte de la soude artificielle en 1791. A cette même date, le chimiste français Nicolas Leblanc met au point un procédé permettant d'obtenir de la soude caustique à partir du sel de cuisine. C'est le fameux procédé "Leblanc" qui permet la fabrication de soude à partir d'une attaque du sel marin par l'acide sulfurique. Mais l'utilisation de la soude artificielle avec de l'huile d'olive pure donne un savon trop dur et brisant. En 1823, Eugène Chevreul, chimiste français, réalise de nombreuses recherches sur les corps gras. Il va alors proposer une théorie sur la saponification. Ses travaux ont permis une meilleure compréhension du fonctionnement et de la fabrication du savon. Chevreul fit breveter avec Guay-Lussac un procédé d'extraction des acides gras du suif donnant naissance à une nouvelle matière première : L'oléine. Le savon devient à cette époque un produit très utilisé et Eugène Rimmel, parfumeur et homme d'affaires célèbre, estime même en 1880 que la savonnerie de toilette est l'une des branches les plus importantes de la parfumerie. A partir de 1880, des manufactures sont capables de produire plus de 12500 tonnes de savon par an. Avec la fabrication du savon plus importante, les prix de l'huile d'olive ont très fortement augmentés. Ainsi les producteurs vont utiliser d'autres huiles telles que l'huile de lin ou le sésame.

 

 

 Le savon de marseille :

La fabrication française est introduite par Colbert au XVIIème siècle. La première manufacture est créée par un Edit royal à Toulon mais les autres seront construites à Marseille où les échanges des produits nécessaires sont plus simples. De nos jours, l'industrie du savon la plus connu est celle de la cité phocéenne. Il s'agit du célèbre savon de Marseille. Le savon de Marseille est un type de savon issu de la saponification d'un mélange d'huiles végétales par la soude. Il est reconnu pour son pouvoir nettoyant et est utilisé pour l'hygiène corporelle. En revanche le savon de Marseille traditionnel résulte d'une préparation à base d'huile d'olive. En 1688, un édit est proclamé par Colbert réduisant l'utilisation du nom "Savon de Marseille" uniquement aux savons fabriqués à partir d'huile d'olive dans la région Marseillaise.

Celui-ci est originaire du savon d'Alep en Syrie et il arrive à Marseille vers la fin du XVIème siècle par les croisades en passant d'abord par l'Italie et l'Espagne. La première fabrique Marseillaise est fondée par Georges Prunemoyr en 1593. Par la suite, alors qu'en 1786 la cité phocéenne compte quarante-huit savonneries, le procédé "Leblanc" permet de compter soixante-deux savonneries en 1813. Par ailleurs en 1820 arrive de nouveaux composants exotiques pour sa fabrication, entre autre les huiles de palme, d'arachide ou de coco. Alors que débute la révolution de l'hygiène, les savonneries de Marseille se multiplies et elles sont environ quatre-vingt-dix au XIXème. Le savon de Marseille sera concurrencé par d'autres savons anglais ou parisien utilisant le suif comme acide gras.

 

.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×